Florence Richard

Les grandes manœuvres d’une réforme… qui ne doivent pas nous faire perdre de vue l’essentiel.

 

Les grandes manœuvres d’une réforme…

La rentrée 2019 verra la mise en œuvre d’un nouveau format de la classe de seconde générale et technologique. Onze enseignements communs sont prévus auxquels sont intégrées les sciences économiques et sociales et les sciences numériques et technologiques. Les enseignements d’exploration disparaissent au profit d’une valorisation des enseignements optionnels. 

La classe de seconde reste une classe de détermination qui doit permettre à chaque élève de choisir son parcours de réussite, son parcours d’excellence en voie générale ou en voie technologique.

En cycle terminal, les séries de la voie générale disparaissent tandis qu’elles sont maintenues en voie technologique.

Dans les deux voies s’articulent trois types d’enseignements : un socle de culture commune, des enseignements de spécialité et des enseignements optionnels.

Le Baccalauréat 2021 permettra une évaluation en deux parties avec des épreuves ponctuelles (60%) et une prise en compte du contrôle continu (40%).

Le lycée Chevreul Lestonnac proposera à compter de la rentrée prochaine :

7 enseignements de spécialités en classe de Première de la voie générale :

  1. Histoire Géographie, géopolitique et sciences politiques
  2. Humanités, littérature et philosophie
  3. Langues, littératures et cultures étrangères
  4. Mathématiques
  5. Physique chimie
  6. Sciences de la vie et de la Terre
  7. Sciences économiques et sociales

En voie technologique

  • 3 enseignements de spécialité en classe de Première STMG :
    • Sciences de gestion et numérique
    • Management
    • Droit et Economie.
  • 3 enseignements de spécialité en classe de Première ST2S :
    • Physique-chimie pour la santé
    • Biologie et physiopathologie humaines
    • Sciences et techniques sanitaires et sociales.

… qui ne doivent pas nous faire perdre de vue l’essentiel

Tout cela est somme toute bien technique… et nous serons bien évidemment prêt à la rentrée prochaine.

Mais l’enjeu d’une entrée réussie dans le supérieur ne réside certainement pas dans le seul choix d’une triplette en Première ou d’une doublette en terminale.

Aider aux choix d’orientation ne peut être qu’une facette de notre travail d’accompagnement, qu’une facette de notre projet qui est d’accompagner et de former des jeunes… :

  • capables de faire des choix (apprendre à renoncer, à gérer ses frustrations, à être patient, à être indulgent mais aussi exigent avec soi-même)
  • capables de s’engager, de prendre des initiatives, d’entreprendre, d’oser (dans son établissement, dans son quotidien, dans la société).
  • capables de devenir eux-mêmes (apprendre à se connaître, à donner le meilleur de soi-même, à s’accepter soi pour accepter les autres).
  • capables d’oser la relation : à soi, aux autres

C’est un projet ambitieux qui consiste à apprendre la Liberté.