Chevreul : plus de 100 an d’histoire

L’aventure éducative de Chevreul trouve ses sources et sa vitalité dans ses valeurs fondatrices. 

  • 1880Loi sur l’enseignement laïc.
  • 1886 : laïcisation progressive du personnel des écoles publiques.
  • 1901 : Le père François Giraud, éminent professeur de Rhétorique est écarté de l’enseignement public. Il forme alors le désir de créer pour l’Ecole Libre un corps enseignant de valeur avec des professeurs laïcs résolument chrétiens.
  • 1904 : Rencontre entre le Père Giraud et Jane Rousset qui porteront ensemble le projet.
  • 1905Séparation de l’Eglise et de l’Etat
  • 1912 : Devant la grande misère morale des filles qui fréquentent des lycées et des Universités de l’enseignement laïc, le projet pédagogique d’origine de Chevreul se dessine dans le coeur de Jane Rousset.
  • 1914 : La guerre décime les hommes partis au front et les femmes font leur entrée en nombre dans le monde du travail et endossent de grandes responsabilités.
  • 1915 : Le 18 octobre, après avoir suivi une solide formation philosophique, Jane Rousset ouvre une école rue Boissac, aidée du père François Giraud. L’école prend racine dans la spiritualité ignatienne et propose aux jeunes filles une formation intellectuelle et chrétienne solide.
  • 1915 : L’école prend le nom de Chevreul en référence au physicien français dont la petite fille, Mademoiselle de Champ, était une proche de Jeanne Rousset et habitait au 21 rue Sala.
  • 1923Création d’une nouvelle congrégation religieuse : la Société de Jésus-Christ fondée par Jane Rousset, cette congrégation a pu voir le jour après l’accord d’un décret canonique.
  • 1928 : L’idée de la rue Boissac se propage à partir de cette date et d’autres établissements se créent en France (Marseille, Grenoble, etc.) puis dans le monde (Liban, Tunisie, Syrie, Egypte). 
  • 1986Constitutions de l’Union Générale des Ecoles de Chevreul (UGEC) à qui la congrégation confie l’exercice de la tutelle des établissements.
  • 2004Nouvelle tutelle, la Compagnie de Marie Notre-Dame. La compagnie de Marie Notre-Dame, congrégation internationale également de spiritualité ignatienne, fondée par Jeanne de Lestonnac en 1600, accueille en son sein la Société de Jésus-Christ.
  • 2006 : Depuis cette date, les établissements de Lyon et sa région vivent en réseau. Ils ont été rejoints en septembre 2008 par le collège et les lycées Lestonnac.
  • 2011Le Réseau éducatif de la Compagnie de Marie Notre-Dame. L’UGEC disparaît au profit d’une nouvelle structure : une fusion avec des Association des Communautés Éducatives Lestonnac (ACEL) qui avaient jusqu’alors la tutelle des établissements de la Compagnie de Marie Notre Dame, qui deviennent le « Réseau éducatif – Compagnie de Marie Notre Dame ».
  • 2015 : 100 ans de l’établissement

Septembre 2018 – Fusion avec Chevreul-Lestonnac : création du nouveau Groupe Scolaire Chevreul Lestonnac

Histoire de Chevreul-Lestonnac

  • 1952Fondation de la paroisse Sainte Marie de la Guillotière. Elle a été fondée par l’abbé Robert de Pazanan. Ce curé bâtisseur avait voulu l’édification d’une « cité paroissiale » sur environ 3800 m² de terrain: une église de 600 places, un grand presbytère, des salles de catéchisme, de réunion, d’accueil pour des mouvements d’action catholique et de jeunes…
  • 1958 : Le 4 mai, la première pierre est bénie par le nonce apostolique, représentant du Pape, le Cardinal Marella, et l’évêque de Lyon, le Cardinal Gerlier.
  • 1959Inauguration en décembre
  • 1966Consécration de l’église en février par l’évêque auxiliaire de Lyon, Mgr Gabriel Matagrin (futur évêque de Grenoble).
  • 2005Création du nouvelle établissement Chevreul-Lestonnac. La paroisse est supprimée et le diocèse de Lyon vend les lieux à la Compagnie de Marie Notre-Dame pour y construire le nouvel établissement Chevreul-Lestonnac. Les objets liturgiques (dont l’autel) ont été récupérés par le diocèse. L’orgue a été démonté et installé dans l’église Sainte Thérèse de Villeurbanne.