10 ans déjà que Chevreul a délocalisé à Saint Didier au Mont d’Or des classes de son lycée !

En 2008, il a été décidé de resserrer les liens entre Fromente et Chevreul : une même tutelle, une histoire partagée depuis 1943 – année de la fondation de Fromente par les Sœurs de Chevreul…  Une classe de Seconde, d’abord, est ainsi délocalisée dans le bâtiment des Cèdres. Depuis 2008, d’autres classes ont ainsi été accueillies à St Didier : Première, Terminale… C’est ainsi qu’en 10 ans, neuf promotions se sont succédé. En 2018, la structure se composent de quatre classes : deux classes de Seconde, une classe de Première et une classe de Terminale ES/S… Une particularité : une journée par semaine, les élèves descendent à Lyon, au lycée rue Robin, dans le 7ème arrondissement, rejoindre les autres lycéens.

Beau projet dont on a célébré l’anniversaire par une belle fête organisée vendredi 25 mai par les élèves eux-mêmes, coachés par l’ensemble de l’équipe de St Didier. L’événement a rassemblé les acteurs passés et présents de ce projet de délocalisation. Ce fut l’occasion de dire merci et de relier le projet initial à l’avenir, aux projets futurs de notre lycée de St Didier, relié aux projets du Groupe Scolaire Chevreul Lestonnac, et en lien avec le Collège Fromente.

Les 9 promotions étaient représentées dans une ambiance de fête foraine animée par les lycéens : cocktail à bulles, barbe à papa, tombola, stand de jeux, animation de foire… Les professeurs, les responsables et les élèves d’hier et d’aujourd’hui se sont retrouvés. Et les anciens lycéens ont témoigné de leurs parcours à leurs anciens professeurs…

Monsieur Mondésert, Chef d’établissement, a remis en début de soirée deux chèques de 750 euros aux associations Eva la vie (lutte contre le cancer des enfants) et ASL HSP (association liée à la maladie de Huntington) : en effet, il avait été décidé que les bénéfices de cette belle fête seraient donnés à ces deux associations avec lesquelles les lycéens ont été en lien durant cette année scolaire.

A la fin du cocktail, Madame Bretonnière, ancien chef d’établissement de Chevreul, a inauguré un cerisier planté à l’occasion, symbolisant le sens de ce lycée : enraciné dans une histoire et un projet, riche de ses fruits, présents, passés et à venir…